NAISSANCE DE LION’S KOP
En Mars 2007, Nicolas Ricome épouse Naretha Smit à Cape Town, en Afrique du Sud. Pour l’occasion, 300 Bouteilles de vin du Château de Valcombe sont expédiées sur place. Le soir de la réception, un vigneron Sud-Africain apprécie particulièrement le Rosé de Valcombe et propose à la famille Ricome de venir conseiller son équipe en Afrique du Sud pour l’élaboration de leur Rosé.
Après 3 millésimes de Rosé réalisés en Afrique du Sud en Mars 2007, Mars 2008 et Mars 2009, les Ricome décident de lancer la production de leur propre vin sur place.
Ils choisissent de donner à leur vin le nom d’une montagne, promenade favorite de Naretha, offrant un panorama extraordinaire sur la ville du Cap : « Lion’s Kop » (la Tête de Lion)...
 
L’ESSENCE DE LION’S KOP
La richesse de Lion’s Kop réside dans le fait que ce vin est élaboré à partir de raisins issus de 3 vignobles différents. Les raisins sont sélectionnés sur souche pour leurs caractères bien particuliers, avant d’être triés à la main.
En effet, depuis le départ de ce projet, l’idée très précise de ce que nous voulons obtenir dans ce vin nous a guidé dans la recherche des vignobles et des fruits idéals:
- Durbanville : à 15Km Nord de Cape Town, les raisins mûrissent lentement, sur des sols faits de granits décomposés, dans une atmosphère assez fraîche qui amène une maturité pleine et surtout une très jolie minéralité au vin.  
- Stellenbosh : la région de prédilection des vins sud-africains où nous récoltons nos raisins sur de vieilles vignes non irriguées et non palissées (“bush vines”). Elles produisent des baies minuscules qui engendrent de magnifiques arômes de fruits mûrs qui vous emplissent la bouche lorsque vous dégustez Lion’s Kop.
- Oceanside : le vignoble d'où provient le dernier lot de raisins est situé au bord de l'océan indien, à 70 km à l'Est du Cap. Ces fruits confèrent à Lion's Kop cette touche mentholée, cette sensation de fraîcheur en finale qui demeure longtemps après avoir dégusté ce vin.

 LA GAMME LION’S KOP

Aujourd’hui nous élaborons nos vins dans 2 caves spécifiques de Stellenbosch :
•    Le blanc (Chenin Banc) au domaine Overgaauw.
•    Les Rouges (Merlot et Pinotage) au domaine l’Avenir.

LA CREATION DU CEPAGE PINOTAGE
Lorsque les protestants français, chassés de France au XVIIIème siècle, trouvent refuge en Hollande, certains d’entre eux sont envoyés par bateau cultiver la terre au Cap de Bonne Espérance, ancien comptoir hollandais. Certains vignerons français amènent avec eux le Pinot Noir, cépage fin, sensible et délicat à cultiver. D’autres amènent avec eux le Cinsault, appelé à tort sur place « Hermitage », cépage plus rustique et résistant. En 1925, Abraham Perold, chercheur à l'université de Stellenbosch, croise le cépage « Pinot Noir » avec le cépage « Cinsault » (connu alors sur place sous le nom « d’Hermitage ») : le « Pinotage » était né !!